Les restes de l’entrée du chateau de Rémy en 1815


Les tours ont été arrasées et l’une d’entre elle est utilisée comme prison.