Jehan et Blonde
Philippe de Rémy


L’HISTOIRE :

Un jeune fils de chevalier, Jehan, constatant les difficultés financières de son père part à l’étranger. Il y rencontre le compte d’Oxford qui sympathise et lui propose cordialement de rentrer à son service. Jehan accepte. Il s’intègre très bien et il est nommé écuyer de la jeune princesse Blonde.

Après quelques mois, il tombe éperdument amoureux de la très jolie jeune fille. Cependant, compte tenu de la différence de condition il n’ose se déclarer et en devient physiquement malade. Tellement malade que ces jours sont en danger. A l’agonie, il avoue son amour à Blonde qui, pour qu’il guérisse, accepte de devenir son amie de cœur.

Cependant, après la rapide guérison de Jehan, blonde ne montre aucun signe d’affection. elle apprécie Jehan, mais ne saurait aimer une personne d’un rang social inférieur. Jehan voit que la promesse de Blonde n’était ni profonde, ni sincère. Il tombe à nouveau malade. Cette rechute est plus violente et ses jours sont comptés. Les médecins ne trouvent de traitements, son entourage est désespéré. Blonde prend conscience que la promesse non tenue est la cause de la mort imminente de Jehan. Peinée, elle se rend auprès de son écuyer Jehan qui est inconscient. Soudainement son cœur s’ouvre, elle abandonne tout orgueil et l’amour pour Jehan naît avec force. Blonde s’adresse à Jehan qui comprend ses paroles et explications. Il revient à la vie.

Les deux amoureux passent de doux et chastes moments ensemble, mais en cachette compte tenu de leur différence sociale.

Soudainement, un messager arrive de France. La mère de Jehan est morte, son père est au plus mal, il doit revenir le plus vite possible. Blonde et Jehan déchirés par cette séparation de durée incertaine conviennent secrètement de se retrouver au plus tard dans un an.

Jehan traverse la Manche et retrouve toute sa famille et son père gravement malade. Ce dernier décède pieusement peu après le retour de Jehan. Après le deuil, Jehan se rend auprès du roi de France pour lui rendre hommage. La sympathie naît et les trois frères de Jehan rentrent au service du roi.

Le jeune écuyer parcours la région de Dammartin et règle les affaires familiales, la succession, les dettes et remet de l’ordre dans son domaine. Jehan pense sans arrêt à Blonde et prépare son retour à Oxford.

Là-bas, en Angleterre, le projet d’un mariage entre Blonde et le riche comte de Gloucester prend forme. La jeune fille essaye d‘y échapper, mais ne parvient qu’à repousser l’échéance. En fait, la date du mariage tombe le jour où les deux amoureux se sont donnés rendez-vous des mois plus tôt.

En Angleterre, la route de Jehan croise celle du comte de Gloucester qui se rend au château d’Oxford pour son mariage. Il apprend donc le mariage imminent de Blonde et pense un instant qu‘elle lui a préféré le seigneur de Gloucester. Mais il veut savoir la vérité. Peu avant l’arrivé à Oxford, il quitte la compagnie du comte qui n’a pas compris ce que Jehan venait chercher en Angleterre.

Blonde était très inquiète de ne pas voir revenir son ami. Le matin de la cérémonie, elle attend dans le jardin du château avec angoisse son arrivée. Heureusement, Jehan entre et emmène immédiatement Blonde.

C’est la fuite. Ils chevauchent de nuit et se cachent aux fonds des bois pour échapper aux poursuites de la troupe du comte de Gloucester, bien évidemment furieux. Le repas du ‘mariage’ est bien sombre.

Les cavaliers du comte surveillent les ports et particulièrement celui de Douvres où secrètement, Jehan a laissé un navire et un équipage à sa disposition. Les fugitifs découvrent qu’ils sont dans l’obligation de forcer le passage pour atteindre le bateau. Un premier combat avec des gardes est livré. Jehan s’en défait mais l’un d’eux réussi à sonner du cor avant de trépasser. Le comte et sa troupe arrivent immédiatement. Jehan couvre Blonde qui se presse vers le navire. Un combat furieux s’engage. Gloucester est mis à terre et blessé, mais Jehan est pressé de toute part par les cavaliers. Heureusement, l’équipage lui vient en aide et il parvient à rejoindre le bateau, meurtri et blessé.

Le couple traverse la mer et accoste à Boulogne ou Jehan assure sa convalescence. Ils prennent le chemin du retour vers Dammartin où le mariage est immédiatement célébré dans la joie familiale.

Jehan décide d ‘aller voir le roi et de l’inviter à Dammartin aux grandes fêtes de Pentecôte. Il lui demande de préparer une missive pour le père de Blonde, le comte d’Oxford afin de lui demander humblement d’oublier sa rancune et de l’inviter lui aussi à ces festivités. Le roi, répond au delà des souhaits de Jehan. Il le fait séance tenante seigneur et comte de Dammartin, afin de faciliter la réconciliation.

Les messagers envoyés auprès du comte d’Oxford, le convainquent de pardonner et de venir retrouver sa fille à Dammartin.

Le roi rencontre plaisamment Oxford, peu avant son arrivée au château de Dammartin. Le jeune couple vient demander pardon à genoux au comte. Mais le comte à déjà pardonné. La fête commence, elle est superbe. La foule salue le cortège. De nombreux musiciens des danseurs ouvre la marche. Le repas est magnifique. L’adoubement de Jehan à lieu à l’église.

L’auteur brosse ensuite, en quelques lignes, la suite de la vie de Jehan et Blonde, qui se partagent entre Dammartin et Oxford, fervents, disponibles, pleins de bonté et toujours aussi amoureux.

Ñ Ð


Bibliographie

  • Jehan et Blonde de Philippe de Remy. Editions Honoré Champion.
  • Jehan et Blonde de Philippe de Remy traduit en français moderne par S.Lecuyer. Editions Honoré Champion.
  • Un roman à découvrir: Jehan et Blonde de Philippe de Rémy par Jean Dufournet. Editions Honoré Champion.