LE CIMETIERE MILITAIRE DE REMY - GUERRE 14-18

___________________________________________________

Créé le 24 novembre 1921, il a reçu les corps des cimetières provisoires du Fayel, Mélicocq, Marest-sur-Matz, Chevincourt, Estrées-St-Denis, Cambronne, Ribécourt, Clairoix, Margny-les-Compiègne, Villers-sur-Coudun, Jaux, Baugy, Lachelle. Il contient 1829 tombes, dont 52 de réfugiés civils et 6 tombes de la guerre 1939-1945.

 

a) Unités présentes au cimetière militaire de Remy et nombre de tombes.

 

Lors de la cérémonie du centenaire - Septembre 2018

Régiments d’Infanterie de ligne : 1er (1) ; 4 (1) ; 5 (2) ; 6 (32) ; 7 (4) , 12 (97), 13 (9) ; 16 (26) ; 18 (1) ; 19 (2) ; 21 (1) ; 23 (2) ; 24 (4) ; 26 (1) ; 28 (12) ; 29 (4) ; 32 (11) ; 33 (1) ; 34 (4) ; 36 (54) ; 38 (16) ; 39 (3) ; 42 (1) ; 47 (2) ; 49 (2) ; 55 (39) ; 56 (4) ; 57 (20) ; 60 (1) ; 63 (1) ; 66 (10) ; 69 (6) ; 70 (1) ; 72 (2) ; 73 (3) ; 74 (4) ; 76 (3) ; 82 (2) ; 83 (2) ; 86 (24) ; 88 (1) ; 89 (2) ; 90 (1) ; 92 (3) ; 97 (1) ; 98 (29) ; 99 (1) ; 105(2) ; 107 (1) ; 112 (17) ; 113 (1) ; 117 (1) ; 118 (1) ; 119 (8) ; 120 (1) ; 121 (5) ; 123 (9) ; 127 (1) ; 129 (33) ; 131 (3) ; 134 (2) ; 138 (1) ; 139 (30) ; 140 (5) ; 144 (1) ; 149 (1) ; 150 (1) ; 151 (28) ; 152 (1) ; 159 (1) ; 162 (10) ; 164 (2) ; 165 (1) ; 166 (2) ; 167 (1) ; 173 (9) ; 205 (15) ; 219 (1) ; 226 (6) ; 228 (2) ; 230 (16) ; 233 (1) ; 234 (1) ; 236 (30) ; 262 (3) ; 263 (1) ; 264 (2) ; 265 (1) ; 279 (2) : 283 (90) ; 287 (1) ; 288 (60) ; 295 (4) ; 298 (9) ; 299 (21) ; 307 (2) ; 308 (1) ; 311 (1) ; 319 (33) ; 324 (17) ; 327 (3) ; 338 (2) ; 350 (3) ; 352 (1) ; 359 (1) ; 360 (11) ; 365 (17) ; 366 (3) ; 369 (83) ; 404 (21) ; 407 (1) ; 408 (5) ; 410 (1) ; 411 (57) ; 412 (16) ; 413 (1) ; 418 (1) soit 1192 hommes.

Régiments de Cuirassiers : 1 (2) ; 4 (5) ; 8 (1) ; 9 (12) ; 11 (2) ; 12 (1) soit 24 hommes.

Régiments de Dragons : 3 (1) ; 9 (1) ; 10 (1) ; 16 (1) ; 22 (1) ; 25 (1) ; 32 (1) .

Régiments de Hussards : 6 (5) ; 12 (4).

Régiments de Chasseurs à Cheval : 4 (1) ; 20 (1)

Régiments de la légion étrangère : 1er (1) .

Régiments Mixte du pacifique : 1er (1)

Régiment d’infanterie coloniale du Maroc : (3)

Régiments d’infanterie coloniale  : 1 (3) ; 2 (1) ; 33(2)

Régiments de tirailleurs (algériens) : 1er (1) ; 2 (28) ; 3 (1) ; 4 (7) ; 5 (12) ; 6 (9) ; 7 (12) ; 6 (9) ; 7 (12) ; 8 (23) ; 9 (4) ; 11(13) ; 29 (1) soit 111 hommes.

Régiments de tirailleurs annamites : 63ème (1).

_

Régiments de tirailleurs marocains : 1er (2) ; 11 (1).

Régiments de tirailleurs sénégalais : 6 (1) ; 8 (1), 26(1), 29 (1).

Régiments de tirailleurs tunisiens : 4ème (1) .

Régiments mixte Zouaves et Tirailleurs (RMZT)  : 1(9) ; 2(6) ; 4(2) soit 17 hommes.

Régiments de Zouaves : 1er (2) ; 2 (13) ; 3 (11) ; 4(20) ; 8(17) ; 9 (5) soit 68 hommes.

Régiments de Spahis : 2 (1) ; 3 (1) ; 5 (1) ; 7 (1)

Bataillons de chasseurs alpins : 114 (3) .

Bataillons de chasseurs à pied : 2 (2) ; 10 (1) ; 29 (1) ; 42 (3) ; 44 (6) ; 45 (3) ; 48 (3) ; 55 (4) ; 60 (2) ; 61 (2) ; 106 (1) ; 114 (2) ; 120 (1) ; 121 (1) soit 32 hommes.

Bataillons de tirailleurs sénégalais : 5 (1) ; 6 (1) ; 24 (1) ; 26 (2) ; 29 (10) ; 28 (1) ; 48 (1) ; 51 (1) ; 54 (1) ; 61 (1) ; 62 (1) ; 62 (1) ; 63 (2) ; 65 (1) soit 24 hommes.

Bataillon du Pacifique : (2)

Bataillon malgache : (1)

Bataillon somalis : (1)

Régiments d’Infanterie Territoriale (RIT) : 1er (1) ; 12 (3) ; 13 (1) ; 29 (1) ; 32 (3) ; 65 (6) ; 70 (1) ; 71 (2) ; 72 (5) ; 73 (14) ; 74 (34) ; 75 (1) ; 76 (1) ; 97 (1) ; 102 (1) ; 108 (1) ; 117 (2) ; 119 (3) ; 162 (1) ; 222 (1) ; 276 (1) ; 295 (2) ; 311 (1) ; 319 (2) soit 89 hommes.

Régiments du Génie : 1(3) ; 2(6) ; 3(5) ; 4(10) ; 5 (1) ; 6 (10) ; 7 (4) ; 8 (2) ; 9 (3) ; 10 (1) ; 11 (1).

Escadrons du Train des Equipages Militaires (ETEM) : 2 (1) ; 5(1) ; 8 (2) ; 10 (1) ; 12 (1) ; 20 (2).

Groupes d’aérostiers : 1 (1)

Groupe d’aviation : 2 (5)

Groupe cycliste : 6 (1)

SCOA (Section des commis et ouvriers d'administration) : 3 (1) , 8 (1) , 17 (1).

SIM (Section des infirmiers militaires) : 1 (1) , 2 (2) , 13 (1) , 17 (1)

Régiments d’Artillerie (de Campagne ou de Tranchée). 6 (1) ; 11 (4) ; 13 (2) ; 14 (1) ; 16 (1) ; 22 (2) ; 26 (1) ; 29 (1) ; 33 (1) ; 35 (3) ; 37 (1) ; 38 (6) ; 41 (1) ; 49 (1) ; 53 (2) ; 58 (8) ; 59 (2) ; 69 (2) ; 107 (1) ; 110 (1) ; 130 (2) ; 177 (3) ; 205 (5) ; 218 (4) ; 221 (1) ; 226 (9) ; 243 (4) ; 245 (1) ; 246 (1) ; 248 (4) ; 251 (1) ; 254 (5) ; 261 (6) ; 268 (7) ; 270 (3) ; 290 (1) soit 99 hommes.

Régiments d’Artillerie Lourde. 81 (2) ; 87 (1) ; 90 (2) ; 101 (2) ; 103 (1) ; 105 (1) ; 109 (1) ; 113 (1) ; 115 (6) ; 118 (1) ; 130 (2) ; 133 (1) ; 134 (1) ; 135 (1) ; 226 (1) ; 287 (1) ; 290 (1) ; 313 (1) ; 336 (1) soit 29 hommes.

Régiments d’Artillerie d’assaut : 500ème (1).

Groupe d’artillerie d’Afrique : 7ème (1)

Juin 1940 :

240ème RICMS (Régiment d'Infanterie Colonial Mixte Sénégalais), 33ème RIC (2), CTTIC

Quelques soldats présents dans le cimetière n'ont pas d’unité connue.

--------------------------------------

Moment de respect pour les morts pour la France

 

b) Dates de décès : les périodes critiques.

Le nombre de mort par mois de décès militaires (graphe ci-après) reflète l’activité militaire de la région pendant la guerre.

Dates de décès des militaires enterrés à Remy.

Juste après la bataille de la Marne, les deux armées essayent de se déborder, c’est la course à la mer. Cette bataille commence au nord de Lassigny vers le 16 Septembre 1914 et s’achèvera sur les plages de la mer du Nord. C’est la raison des nombreux soldats mort en septembre 1914 à Remy.

L’année 1915 est plutôt calme dans le secteur.

En 1916, l’activité militaire est un peu plus vive. Les batailles de Verdun et de la Somme ont des répercussions locales.

L’année 1918 est l’année terrible. Tout d’abord en mars où les allemands sont à Lassigny et Montdidier. Les combats vers Orvillers Sorel sont intenses.

En juin la bataille du Matz frappe et secoue la région. 40% des soldats enterrés à Remy sont morts ce mois là. Enfin, en août et septembre 18, l’ennemi est chassé de notre département.

Cérémonie un premier Novembre

Plus de photos du cimetière

c) Principaux combats menés par ces unités dans la région.

Pour les unités les plus présentes au cimetière de Remy.

12ème RI : Bataille du Matz en juin 18, puis libération de l’Oise en Aout
16ème RI: ‘Course à la Mer’ en Septembre 14 – secteur d’Elincourt, le Plessier, Lassigny
55ème RI : Bataille du Matz – secteur d’Antheuil
98ème RI (de Roanne) : ‘Course à la Mer’ en Septembre 14 – secteur du Bois des Loges (nord de Lassigny)
129ème RI : Bataille du Matz – secteur Marquéglise, Antheuil
151ème RI : Bataille du Matz – secteur bois de Ressons, Gournay
162ème RI : Bataille du Matz – secteur Ferme Porte, Ferme des Loges,
236ème RI : Chevincourt, Mélicocq, Machermont (9-13 juin) et Ribécourt, Dreslincourt, Attiche (15-18 septembre)
283ème RI : Mortemer, Orvillers-Sorel en Mars 18, Massif de Thiescourt et Caumont en Juin 18, puis libération de l’Oise en Aout.
288ème RI : Mortemer, Orvillers-Sorel en Mars 18, Massif de Thiescourt et Caumont en Juin 18, puis libération de l’Oise en août.
369ème RI : Bataille du Matz en juin 18, puis libération de l’Oise en août
411ème RI : Bataille du Matz en juin 18, puis libération de l’Oise en août -Secteur de Vignemont - Clairoix
8ème Régiment de Tirailleurs : Orvillers, Longpont et Carlepont

_______________________________________